Close

Login

Close

Register

Close

Lost Password

Le syndrome de dépression du chien

La dépression comme chez l’homme se traduit par une baisse d’activité face aux stimuli de l’environnement.

Cet état pathologique affecte les chiens jeunes, adultes ou âgés, elle peut toutefois se confondre avec les symptômes d’une affections bactérienne ou virale, il faudra donc un diagnostique vétérinaire avant d’envisager une thérapie.

  • La dépression de privation, qui se manifeste chez les jeunes individus et qui correspond au stade 3 du syndrome de privation sensorielle.
  • La dépression réactionnelle, irréversible, fait suite à un stress violent et est caractérisé par un état d’inhibition généralisée chez le chien auparavant normal.
  • La dépression chronique qui se traduit par des crises émotionnelles chez un animal devenu profondément inhibé. Les causes de cette dépression sont généralement organiques ou dues à un déséquilibre endocrinien.

La dépression d’involution et le syndrome confusionnel chez le chien âgé :

 Ces maladies touchent le chien âgé. On dit qu’un chien devient âgé aux alentours de 8 ans, sauf s’il est de petite race, auquel cas il sera considéré comme âgé plus tardivement.

LES SYMPTÔMES :

– une désorientation spatio-temporelle (le chien se perd dans le jardin par exemple).

– une altération des cycles veille/sommeil (le chien dort le jour mais est actif et prêt à jouer la nuit).

– un changement de son comportement habituel :

Apathique, ou au contraire hyperactif, il refait des bêtises de chiot, mordille à nouveau vos chaussures, mets tout à sa gueule, dans certains cas, il devient agressif, avec son entourage, humain ou animal. Il peut aussi se mettre à pleurer quand il se retrouve seul alors qu’il était sage ou sembler sourd à son maître car il n’obéit plus à ses ordres… ces maladies sont liées au vieillissement cérébral.

Si le sujet vous a plus, lisez-en plus ici: https://amzn.to/3FemGWX

Partager cette publication

Articles Liés

0
0

    Laissez un commentaire

    L'adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

    Merci d'avoir soumis votre commentaire !